SO THEY WALKED [ GLOBAL-SYSTEM-ERROR E.P. ]

I ‘ve asked to SERGEY PONOMAREV the permission to use his photos, that i’ve discovered in his exhibition “Collapses” in Paris in 2015, to realize the music video for “BECAUSE”.

I wanted to make a music video from pictures reports to illustrate a less dreamy and more frontal violence about war and devastated countries and people.
SERGEY satisfied with the result then asked me if I could create a new track and a new music video based on the series of pictures he took late 2015 for a report on refugees.
And I said yes.
I asked ALLONYMOUS if he was ok, he said yes, I found a new vfx editor, CAMILLE LAFONTAINE, and he said yes too.
Here is the continuation of B E C A U S E :  ” SO THEY WALKED ”
Francesco / m o k r o ï é
___________

J’ai demandé à SERGEY PONOMAREV de pouvoir utiliser ses photos, que j’ai découvertes dans son exposition ” Effondrements ” à Paris en 2015, pour réaliser le clip de “ B E C A U S E “, je voulais réaliser un vidéo clip à partir d’images de reportages pour illustrer d’une manière moins onirique et plus frontale une certaine violence à propos de guerres, de pays et peuples dévastés.
Satisfait du résultat SERGEY m’ a ensuite demandé si je pouvais créer un autre titre et un nouveau vidéo clip sur la base de la série de photos qu’il a prises fin 2015 pour un reportage sur des réfugiés.
Et j’ai dit oui.
J’ai demandé à ALLONYMOUS s’il était ok, il a dit oui, j’ai recherché un nouveau monteur vfx, et CAMILLE LAFONTAINE a dit oui.
Voici la suite de B E C A U S E : ” SO THEY WALKED ”
Francesco / m o k r o ï é


B E C A U S E [ GLOBAL-SYSTEM-ERROR E.P. ]


 [ G L O B A L – S Y S T E M – E R R O R ]

[ man’s inability to refrain from war, and the crisis it ensues ] [ l’incapacité de l’homme à éviter la guerre et les crises qui en découlent ]

___________

m o k r o ï é – multidisciplinary project (music, photo, video, live)

G L O B A L – S Y S T E M – E R R O R
. The musical challenge is total freedom of song structure with movements without verses or choruses.
. The visual challenge is to make art from real material (photos Sergey), and not from material inspired by the real.
. Allonymous is an American poet, singer, and spoken word artist who works with The Afrorockerz, Jimi Tenor, & Tony Allen to name a few.
. Sergey Ponomarev is a Russian photojournalist who has just received the Pulitzer Prize Award 2016

___________

m o k r o ï é – projet pluridisciplinaire (musique, photo, video, live)

G L O B A L – S Y S T E M – E R R O R 
. Le défi musical est la liberté totale de la structure des morceaux avec des mouvements sans couplets ni refrains.
. Le défi visuel est de faire de l’art à partir de matière réelle (les photos de Sergey), et non à partir de matière inspirée du réel.
. Allonymous est un chanteur, poète, spoken word artiste américain qui travaille entre autres avec The Afrorockerz, Jimi Tenor, & Tony Allen pour en citer quelques uns.
. Sergey Ponomarev est un photo-journaliste russe qui vient de recevoir le Prix Pulitzer 2016

___________

m o k r o ï é is the electro/trip-hop multidisciplinary artistic project created by Francesco Virgilio, with a long collaboration with singer Carol Aplogan. According to his inspirations, Francesco invites musicians and artists of diverse backgrounds depending to the colour of the project. This particular project explores and works electronic music, poetry, spoken verse, song, photographs, video, and live performances.

With « G L O B A L – S Y S T E M – E R R O R », the new chapter from m o k r o ï é, it’s about exploring the atavistic tendency of the world to its self-destruction. The subtitle is moreover explicit :[ man’s inability to refrain from war, and the crisis it ensues ].

As always with m o k r o ï é , the idea began with the composing, the programming, and the layering of the instrumentals.
It is not a coincidence to say the least, how seamlessly the vocals fit. Allonymous’s emotive, and dynamic voice is quite at home here, and is featured on all four tracks. The hypnotic, full on electro versions are tempered with acoustic versions. Featuring the drumming of Dave Collingwood, or Cyril Atef.
For the visual part, (music-videos / artwork) the goal was to paint humanity in its stark light, Relying on Sergey Ponomarev’s photos. An original vision and expression that adds to the depth of this project.
He knew Sergey’s photographs would be the keystone around which this project would be more heartbreaking and intense.

___________

m o k r o ï é, le projet electro/trip-hop multidisciplinaire imaginé par Francesco Virgilio, est le fruit d’une longue collaboration avec l’auteur interprète Carol Aplogan. Au gré de ses inspirations, Francesco convie des musiciens et des artistes d’origines diverses selon la couleur du projet. Ce projet particulier explore et travaille la musique électronique, le chant, le slam, la photographie, les visuels, la vidéo, et les performances live.
m o k r o ï é a toujours été considéré par son créateur comme une matière vivante, une aventure spirituelle liée et ouverte à toutes les autres formes d’expressions artistiques.

Avec ” G L O B A L – S Y S T E M – E R R O R “, le nouveau chapitre de m o k r o ï é , il est question d’explorer le penchant atavique du monde pour son autodestruction. Le sous-titre est d’ailleurs explicite : [ l’incapacité de l’homme à éviter la guerre et les crises qui en découlent ].

Comme toujours chez m o k r o ï é, tout commence avec la composition et le travail sur les textures et rythmiques. Pour la partie vocale, il n’est pas surprenant de retrouver l’intensité émotionnelle d’Allonymous, tant la voix dynamique du chanteur est à l’aise dans ces contrées torturées et violentes. La forte dimension hypnotique des morceaux est ici contrebalancée et mise en perspective par des versions acoustiques où s’illustre avec élégance la batterie de Dave Collingwood ou de Cyril Atef.
Pour la partie visuelle (vidéo-clips, illustrations), l’idée était de trouver la possibilité de peindre l’humanité dans sa lumière crue, en s’appuyant sur les photos de Sergey Ponomarev. Une vision et une expression originales qui ajoutent à la profondeur de ce projet.
Il savait que la vision singulière de Sergey serait la clé de voute rendant le projet encore plus intense et poignant.


Sergey Ponomarev Pulitzer Prize 2016

Photographer Sergey Ponomarev who has collaborated for m o k ro ï é ’s EP
[GLOBAL-SYSTEM-ERROR] wins the Pulitzer Prize for Breaking News Photography. Congrats !
___________

Le photographe Sergey Ponomarev qui a participé au dernier EP de mokroïé
[GLOBAL-SYSTEM-ERROR] se voit remettre le prix Pulitzer Prize for Breaking News Photography. Congrats !


ONCE LOCKED


Articles :

Pop, Culture & Cies
” Chez mokroïé tout est en trompe-l’œil, leurres, fausse pistes et le scénario réserve souvent des surprises. … ”

Indiepoprock
” « Global-System-Error » est un nouveau chapitre passionnant du projet pluridisciplinaire du musicien Francesco Virgilio.… ”

Sputnik France
” « Les artistes français se sont inspirés des photographies de Sergey Ponomarev, le photo-journaliste russe et lauréat de nombreux prix à travers le monde, qui vient notamment de recevoir le Pulitzer 2016.… ”

телеканал Дождь / Tv Rain Channel
” Французский музыкант написал песню на фотографии российского лауреата World Press Photo … ”

телеканал Дождь / Tv Rain Channel
” Французская группа сделала клип про беженцев из фотографий российского лауреата Пулитцеровской премии … “